Mis à jour le: 14/07/2024

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 14/07/2024:

5 nouvelles photos

Besançon - Ligne des Hirondelles (06-2024)

 

Le 13/07/2024:

12 nouvelles photos

Besançon - Ligne des Hirondelles (06-2024)

 

Le 11/07/2024:

10 nouvelles photos

Besançon - Ligne des Hirondelles (06-2024)

 

Le 08/07/2024:

14 nouvelles photos !

Besançon - Ligne des Hirondelles (06-2024)

 

Le 06/07/2024:

11 nouvelles photos + 1 vidéo !

Besançon - Ligne des Hirondelles (06-2024)

 

Le 04/07/2024:

16 nouvelles photos

Besançon - Ligne des Hirondelles (06-2024)

 

Le 23/06/2024:

13 nouvelles photos! "balade-en-train" vous invite à découvrir le RER E !

Autres régions ferroviaires et pays

 

Le 18/06/2024:

13 nouvelles photos en forêt de Fontainebleau

PLM - Bourbonnais 16 (2024)

 

Le 15/06/2024:

Je continue de profiter des longues journées! 12 nouvelles photos, cette fois à Villeneuve-la-Guyard !

PLM - Bourbonnais 15 (2024)

 

Le 10/06/2024:

20 nouvelles photos ! Le retour des frets du soir !

PLM - Bourbonnais 15 (2024)

 

Le 02/06/2024:

Une nouvelle vidéo!

Vidéos

 

Le 22/05/2024:

4 nouvelles photos de notre correspondant au Danemark !

Autres régions ferroviaires et pays

 

Le 21/05/2024:

2 nouvelles photos

"Via Héricy (8) (2024)

 

5 nouvelles photos

PLM - Bourbonnais 15 (2024)

 

Le 19/05/2024:

3 nouvelles photos

Wagons-Lits (4) - Le Train Bleu

 

2 nouvelles photos

Le Mistral

 

Le 18/05/2024:

6 nouvelles photos

PLM - Bourbonnais 15 (2024)

 

Le 14/05/2024:

Une nouvelle vidéo sur le VSOE !

Vidéos

12 nouvelles photos

PLM - Bourbonnais 15 (2024)

 

Le 06/05/2024:

7 nouvelles photos

"Via Héricy (8) (2024)

 

Le 04/05/2024:

Suite et fin de mon reportage sur Modelfer 2024 avec 25 nouvelles images

Evénements - Expositions 2024

 

Le 02/05/2024:

Une nouvelle vidéo sur Modelfer 2024

Evénements - Expositions 2024

 

"Via Héricy" (8) (2024)

Une nouvelle page sur laquelle je vais essayer de consigner tout ce qui va se passer sur mon réseau en 2024 !

Le 05/07/2024:

La folie des autorails !

Depuis mon escapade jurassienne samedi à bord d'un autorail X2800, je me suis replongé dans ma documentation non seulement sur les X2800, mais aussi sur les RGP (ainsi que sur les lignes qu'ils ont parcouru).

Et cet après-midi (03/07), je me suis rendu chez mon détaillant de Romilly-sur-Seine où le dilemme n'a pas duré très longtemps ! Depuis quelques jours,J'avais prévu d'acheter une RGP 2 dans sa seyante livrée vert olive et crème. Et depuis mon voyage de samedi, j'ai ajouté un autorail X2800 dans la non moins seyante livrée rouge et crème!

Il ne me reste plus qu'à programmer ces deux engins.

A noter toutefois qu'ils ne sont pas destinés à mon réseau dans sa version actuelle (rive droite de la Seine via Héricy), même si ils vont évidemment y effectuer quelques marches d'essais .

Ils circuleront sur la rive gauche (via Thomery) lorsque mon local sera prêt et que cette nouvelle section sera construite.

A ce moment, ils assureront deux trains de la ligne du Bourbonnais (Paris - Clermont-Ferrand pour la RGP2 et Paris - Lyon via Paray-le-Monial pour le X2800). D'où mon choix (conforme à la réalité) de deux engins du dépôt de Lyon-Vaise.

Le 21/05/2024:

Une nouvelle venue afin de renforcer mon parc des années 1950. Voici la BB 8155, achetée d'occasion à l'expo de Romilly. A l'époque, les BB 8100 étaient omniprésentes, notamment en tête des "marchandises". Celle-ci devrait avoir beaucoup de travail lorsque mon réseau sera agrandi.

Le 14/05/2024:

Quelques repérages vers le pont de Corbeil pour la suite de mon projet en modélisme...

Le 06/05/2024:

Un retour rapide sur le VSOE de la veille. C'est la BB 26005 Sybic qui était en charge du train hier après-midi, et j'ai été amusé de la retrouver en gros plan hier soir sur M6 dans Zone Interdite.

En effet, le magazine proposait un reportage très fouillé sur les dysfonctionnements de la SNCF, avec en vedette (malgré elle!), non pas la locomotive dont je viens de vous parler, mais la ligne du Bourbonnais (Paris - Clermont-Ferrand) au bord de laquelle je photographie souvent lorsque nous rendons visite à nos cousins préférés! C'était d'ailleurs le cas hier, et nous sommes rentrés juste à temps pour le passage du VSOE !

Il faudrait d'ailleurs que j'essaye au moins une fois cette ligne à bord d'un Intercités classique, avant que ceux-ci ne soient remplacés. J'ai peut-être trouvé un prétexte avec une exposition qui vient de débuter à Vichy ("Vichy, l'Internationale") et qui parle notamment de la CIWL.

Pour terminer, j'ai aussi refait une vue du PK 91 (en HO) avec le VSOE (du moins avec le peu de voitures dont je dispose car - à mon sens - il est quasi impossible de reconstituer une rame complète (15 voitures en ce moment) avec les références sorties à ce jour).

Le 05/05/2024:

Le VSOE du jour, décalé cette semaine du jeudi au dimanche (mais approximativement dans le même horaire (17h03 cet après-midi à la Grande Paroisse). A priori, cette semaine il n'est pas reparti directement de Venise en direction de la Suisse puis de la France, mais a fait un crochet par Rome.

Je vais de nouveau guetter son passage à partir de mercredi (il me manque toujours le VSOE montant vers Paris), cela dit ce train reste assez imprévisible !

(05-05-2024 - PK 89 - La Grande Paroisse).

Afin de terminer le week-end, je vous emmène à seulement deux kilomètres de l'endroit où j'ai photographié le VSOE cet après-midi, mais à l'échelle HO cette fois.

Voici les dernières avancées à l'endroit censé évoquer le PK 91. Pour rappel, cette zone est assez compliquée à mettre en oeuvre. Par exemple, les deux voies de garage ne se trouvent pas au même niveau que les voies principales, et la route (de Montereau) se situe encore un peu plus bas. Sans parler du temps consacré à détailler la petite zone d'activité.

Sur l'une des voies de l'embranchement, on remarque deux trémies EF30 "EDF" censées desservir la centrale thermique de Vernou-la-Celle-sur-Seine distante de quelques kilomètres. Les wagons ont certainement été garés suite à un problème...

Sur la seconde image et malgré une surface assez restreinte, j'ai tout de même essayé de donner une impression d'espace avec la prairie au premier plan.

Le 28/04/2024:

Le 04/02/2024 (complété les 05, 08, 16,18 et 29/02/2024 + 03, 22, 29 et 31/03/2024 + 04 et 05/04/2024):

Le 21/01/2024 (complété le 26/01/2024):

J'ai repris le détaillage de la maison de garde-barrière Régions & Compagnies. Même si cela ne se verra pas beaucoup, j'ai choisi de meubler certaines pièces, notamment la cuisine avec les aménagements produits par Galopin modèles. Comme souvent pour les teintes (la cuisinière bleu ciel par exemple), je m'inspire de films d'époque dont j'essaie de retrouver l'atmosphère (ou tout simplement de mes souvenirs)! 

Les papiers peints proviennent du site de Bois Modélisme.

Le 26/01/2024: Une partie des aménagements de la maison est basée sur mes souvenirs d'enfance. Je pense notamment à la petite maison de ma famille où nous passions de nombreux jeudis (puis mercredis) après-midi. La maison était située à la sortie nord de Montereau, face au Poste Unique. Au moins, l'on sait où est née ma passion des trains et du Sud-est !...

Parmi les détails, je me souviens par exemple du canapé que j'ai essayé de reproduire ici (en complément de la belle gamme Galopin modèles).

Le 16/01/2024:

Bonjour les amis, quelques clichés pris pendant mes séances de marche autour de la Grande Paroisse, hier après-midi sous un beau soleil hivernal, et ce matin dans une ambiance givrée (-3 degrés).

Pour ce qui est des trains, je suis désolé de vous présenter que des AGC, mais pas grand chose ne circule sur ma ligne depuis quelques temps...Heureusement, les circulations sont plus intéressantes sur mon évocation en HO!

Le 14/01/2024:

Croisement entre deux "Paris - Nice" à la fin des années 1970, les CC 6500 tournent à plein régime, ça roule lourd !

La CC 6511 (modèle Jouef) est au TEE 11 "Mistral", tandis que la CC 6574 (modèle Roco) est au 5050. Le rodage à peine terminé, il s'agit d'ailleurs du tout premier train pour la CC 6574 (11 voitures pour commencer, cela fait déjà un beau convoi en HO) !

Le 09/01/2024:

Ce temps froid me rappelle souvent les mêmes images ferroviaires. Parmi celles-ci, il y avait l'attente aux aurores du train pour Paris au tout début des années 1980, sur le quai 5 de la gare de Montereau (ligne via Moret). Les trains de nuit remontaient vers la capitale, et je songeais au contraste entre l'attente glaciale sur le quai et la chaleur des compartiments des voitures-lits T2 ou MU. Ces trains passaient en trombe la plupart du temps, accentuant la sensation de froid. Un matin, l'un d'eux, en provenance de Bourg-Saint-Maurice, a même marqué un arrêt inopiné suite à un incident dont j'ai oublié l'origine.

Devinant le retard que nous aurions à l'arrivée à la gare de Lyon, certains voyageurs ont commencé à monter à bord des voitures-couchettes (UIC de mémoire). A cette époque, plutôt que d'attendre vers la tête du train comme beaucoup de monde afin de me rapprocher de l'accès au métro à l'arrivée, je préférais me placer à l'extrémité opposée du quai. Nous étions moins nombreux à cet endroit, et le hasard a fait que cela a correspondu aux voitures-lits du Bourg-Saint-Maurice - Paris. Le conducteur de la voiture-lits T2 s'est d'abord montré réticent, puis, étant donné que nous étions peu nombreux, a accepté de nous laisser monter dans le couloir de la T2 jusqu'à Paris-Lyon (moyennant le silence de notre part, ce qui est la moindre des choses) ! Et là, même si nous nous trouvions debout dans le couloir, la sensation de rouler à bord de ce genre de matériel était bien différente de celle procurée par les omnibus quotidiens (mes premiers trajets vers Paris se faisaient en voitures Bruhat). Le roulement de la T2 était très doux, et un silence feutré envahissait le couloir. La moquette rouge accentuait l'atmosphère chaleureuse. Je n'avais qu'une envie, accomplir un voyage à bord de ce genre de matériel (ce sera chose faite avec un de mes premiers salaires, en single à bord d'une MU sur les traces du Train Bleu (mais ce n'était que le 5061 de Paris à Nice, avec retour par le 5050 que je vous ai présenté sur mon réseau il y a quelques jours (avec déjeuner à bord de la voiture "Gril-express") !

A la même époque, il est un autre souvenir que j'associe fréquemment au froid. Pendant mes études à Paris, il m'arrivait de ne pas avoir cours l'après-midi. Dans ces cas, je me retrouvais à la gare de Lyon aux alentours de 12 ou 13h* afin de prendre un train pour Montereau. En hiver, j'ai le souvenir de trains Italie - France encore à quai à ce moment (je vous laisse imaginer le retard à leur arrivée à Paris-Lyon !), avec des paquets de neige encastrés contre les voitures.

Pour la peine, et même si mon réseau évoque le printemps, je vous propose justement un "italien" qui remonte vers Paris ! Bon, c'est une ébauche de composition, il me manque encore pas mal de matériel. A noter qu'en recherchant le numéro du train que je m'apprêtais à atteler derrière une Sybic orange (la livrée classique), je suis tombé sur une photo du Palatino derrière une Sybic en livrée Fret ! Intéressant, inhabituel et coloré !

*A cette époque, j'ai pu voir les derniers "Mistral", rapide 181 (mais plus TEE), avec la moitié de la rame composée de B11 Corail (jusqu'à la voiture bar-Corail), puis la seconde tranche en première classe composée des voitures Mistral 69 (avec la voiture-restaurant qui assurait la séparation avec la partie Corail). C'était certes un "Mistral" qui n'était plus que l'ombre de lui-même, cependant je préférais cela aux TGV tous semblables…

(La Grande Paroisse cet après-midi, et l'Euronight 226 Palatino (vers 2011) emmené par la BB 26063 Sybic "Fret" (09-01-2024).

Le 07/01/2024:

Une composition typique de la fin des années 1970 / début des années 1980: avec une CC 6500 verte en tête, le rapide 5050 Vintimille - Paris remonte vers Paris.

Le 01/01/2024:

De grandes espérances !

Cela fait quelques années que j'en rêve: faire circuler un train spécial composé de voitures Pullman pour l'inauguration de mon réseau, et inviter mes amis pour une collation comme si ils étaient à bord du train (la collation sera évidemment bien réelle) !

Cela fait des années, et pourtant il me faudra patienter encore un peu avant de pouvoir agrandir mon réseau dans un local enfin adapté et où je pourrai recevoir.

Du coup, je vous dévoile avant l'heure ce qui sera mon train inaugural. Bien sûr, le moment venu, la locomotive sera pavoisée dans la grande tradition, et la rame s'étoffera de quelques voitures Pullman supplémentaires. Pour l'instant, la composition sur la photo n'en comporte que 5, pour ainsi dire achetées pour l'occasion (un couplage Flèche d'Or Jouef, un couplage Côte d'Azur LS Models et une Etoile du Nord Jouef trouvée il y a très longtemps en occasion).

Etant donné que ce train risque de ne pas circuler souvent (comme dans la réalité), je pense emprunter quelques couplages supplémentaires le moment venu. Mes amis ne me refuseront pas ça!

Mon convoi s'inspire du train officiel qui a circulé en 1952 pour l'électrification de la ligne entre Paris et Lyon*. Il circulera de nouveau (en modélisme !) si je parviens à trouver une pièce un peu plus spacieuse pour mon réseau.

C'est mon grand projet pour 2024: un nouveau local qui abritera le réseau que vous connaissez actuellement (évocation d'une partie de la ligne via Héricy), mais qui permettra aussi de construire un deuxième itinéraire en parallèle (ligne via Moret). Les deux lignes se rejoindront du côté opposé de la pièce. Si je réussis, le spectateur pourra se tenir entre les deux lignes parallèles, un peu comme si il se trouvait dans la vallée de la Seine.

A ce moment, je serai un amateur de trains et un modéliste HEUREUX, tout comme l'année que je vous souhaite!

*(Le 24 Juin 1952: train officiel entre Paris et Lyon (inauguration de la traction électrique sur ce trajet).

Tracté par la 2D2 9126 à l'aller (CC 7101 au retour), le train était composé d'une voiture électrotechnique, de 14 voitures Pullman ainsi que d'une voiture panoramique. Il me semble avoir lu (sous réserve) que le train avait été tracé via Héricy au retour.

D'autres trains officiels ont circulé à cette époque, en fonction de l'avancement de l'électrification. Un train semblable avait circulé le 15 Mars 1950 pour l'inauguration de la traction électrique entre Laroche et Dijon (2D2 9101 à l'aller et CC 7001 (détachée du Sud-Ouest) au retour.