Mis à jour le:

25/07/2021

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 25/07/2021:

"Via Héricy" (5)

 

Le 13/07/2021:

Encore la 141 E 284, sur une toute nouvelle page:

"Via Héricy" (5)

 

Le 12/07/2021:

La belle 141 E 284 à découvrir ici:

"Via Héricy" (4)

 

Le 23/05/2021:

Enfin, une nouvelle vidéo!

"Via Héricy" (4)

 

Le 10/04/2021:

Environ 30 nouvelles photos...ainsi qu'une vidéo!

"Via Héricy" (4)

Images de la Brie

 

Le 03/04/2021:

"Via Héricy" (4)

Les trains à La Grande Paroisse

Images de la Brie

 

Le 19/03/2021:

"Via Héricy" (4)

 

Le 10/03/2021:

2 nouvelles photos

Les trains à La Grande Paroisse

 

Le 08/03/2021:

"Via Héricy" (4)

 

Le 11/02/2021:

Quelques nouvelles photos et une courte vidéo de saison!

Les trains à La Grande Paroisse

 

Le 09/02/2021:

Une nouvelle vidéo sur la ligne 4 de l'Est

Ligne 4 (3)

 

Le 05/02/2021:

Une nouvelle vidéo!

"Via Héricy" (4)

 

Le 30/01/2021:

Voiture OCEm RA B9 de R37 en époque 3a

Nouveautés HO

 

Le 21/01/2021:

Une mise à jour "majeure" (58 photos!) et une nouvelle page

Fan des Wagons-Lits (3)

 

 

 

 

 

 

 

"Via Héricy" (5)

Allez, il est temps de poursuivre la rubrique consacrée à mon réseau sur une nouvelle page (je n'aime pas les pages trop chargées et qu'il faut dérouler à l'infini)! Nous reprenons là où nous nous sommes arrêtés hier, avec la 141 E 284 (entre autres)!

Le 13/07/2021:

Plus rien ne m'arrête! Voici une nouvelle vidéo qui devrait marquer un tournant car elle préfigure ce que devrait être la deuxième phase de mon projet (dans environ 2 ans) avec un trafic très intense à l'image de la ligne réelle.

De toute façon, je ne peux plus attendre si je veux profiter de mon projet! J'ai suffisamment été retardé, notamment par une santé défaillante ces derniers temps!

Pour rappel, la "phase 2" consistera à déplacer le réseau dans une pièce plus grande. Ainsi, la ligne "Via Héricy" (qui constitue en quelque sorte l'itinéraire "secondaire") sera doublée par la ligne "rapide" (via Moret-les-Sablons). Celle-ci lui sera parallèle (le spectateur pourra se tenir entre les deux itinéraires!). Les deux tracés se rejoindront en une bifurcation. Un train comme le 25 par exemple (à voir en fin de vidéo) ne devrait plus passer par Héricy (sauf détournement exceptionnel). Pour faire simple et schématique, étant donné que le réseau sera de type "tour de pièce" (disposition classique), les deux itinéraires parallèles occuperont un côté de la pièce. Le côté opposé sera quant à lui dédié à un seul site (une gare de passage), mais je ne vous en dis pas plus pour l'instant! Vous pouvez me faire confiance, cette gare comportera un tas de détails dont certains rarement (ou pour ainsi dire jamais) reproduits sur un réseau HO! Vous savez que je me documente beaucoup, et donc là aussi vous pouvez me faire confiance!

Les trains en attente seront stockés au niveau inférieur et accèderont à la partie décorée par une rampe hélicoïdale. En principe je devrais disposer d'une place assez importante pour stocker mes trains. Il vaut mieux, car l'idée est de les faire partir à distance de block (les uns derrière les autres) aux moments les plus intenses (il y aura aussi des accalmies - le "trou du graphique" - à certains moments de la journée)!

Revenons-en à la vidéo du jour: nous retrouvons la 141 E 284, cette fois en compagnie de la 241 P 1 en tête du train 3 "Train Bleu" (bien sûr, ces machines l'ont réellement tracté)! Bref, c'est un petit festival vapeur avant de changer d'époque avec un Train Bleu (renuméroté 183) dans une de ces dernières expressions (et qui reste à ce moment un beau train, même si la voiture-salon a disparu depuis l'été 76 et que la voiture-restaurant ne couvre plus tout le trajet)! Pour l'instant la rame est un peu courte. Je complète au fur et à mesure, cela dit l'idée générale est là. Idem pour le 25 Paris - Marseille, je complète petit à petit. Sur ce, bonne vidéo!

Le 19/07/2021:

Bonjour les amis,

Reprise du chantier caténaires à propos duquel je m'étais un peu découragé il y a quelques mois. Ce n'est pas seulement l'aspect technique qui m'avait rebuté (à noter que même des modélistes de talent choisissent parfois de renoncer à la caténaire), mais aussi le fait que les produits de la marque artisanale avec laquelle j'avais débuté (JV) ne sont plus disponibles. Heureusement, j'ai fini par trouver d'autres pistes, et j'ai notamment opté pour la caténaire CJ Models beaucoup plus fine (et réaliste)! Du coup, j'ai démonté l'ancienne caténaire. Par contre, je garde les poteaux JV et j'en profite pour en modifier certains (les "fameux" poteaux auxquels j'essaie de donner l'aspect béton moyennant peinture et quelques modifications). Pour en revenir à la caténaire, en plus des coupons CJ Models, j'ai aussi acheté un coupon NTrail45 à construire soi-même d'après plans SNCF (réalisme garanti). Avant de m'attaquer à cette caténaire qui promet également d'être très fine, je viens de me faire la main sur un sectionneur "maison". Je suis parti d'un poteau JV relativement simple (repeint en "béton") et j'ai essayé d'évoquer un sectionneur qui se trouve sur la ligne que je reproduis. Je parle bien d'évocation, j'ai simplifié quelques détails, l'idée étant de restituer l'idée générale (et en sachant que les sectionneurs peuvent différer les uns des autres). Hormis les quatre isolateurs CJ Models, j'ai improvisé et fabriqué les autres éléments (comme l'armature qui semble faire le tour). On va dire qu'il s'agit d'une première tentative pour présenter un appareil à l'aspect quelque peu "technique" et compliqué. Je verrais par la suite si j'ajoute d'autres détails.

Quant aux poteaux, je vais finir la ligne "Via Héricy" avec les poteaux JV et je prendrai une autre marque (certainement "Micheline", un nouvel artisan) pour équiper la ligne "rapide" qui sera parallèle. Cela permettra de bien personnaliser les deux itinéraires.

 

Et une toute petite vidéo pour vous montrer la mise en peinture des éléments du sectionneur. J'ai mis un minimum de colle pour maintenir les pièces et de ce fait il ne faut surtout pas trembler!...

Le 25/07/2021:

Bonsoir les amis,

Avant de reprendre le chantier caténaires, je reviens vers les trains autos-couchettes qui sont comme vous le savez une des spécialités de la maison (en tout cas, je les apprécie beaucoup)!

A la lecture d'un article paru dans le dernier RMF (Rail Miniature Flash n° 655 de Juillet-Août 2021), je me suis décidé à installer les cales destinées à maintenir les automobiles sur les wagons porte-autos STVA. Pour l'instant je n'ai équipé qu'un seul wagon (il en reste trois!) car c'est long, surtout lorsqu'il s'agit de mettre en place les cales sur le pont inférieur moins accessible!

Ce n'est pas non plus évident car les sachets contiennent deux modèles de cales différents. Si j'ai bien compris, les cales sur la gauche de l'image se placent sous les roues avant, et celles à droite sous les roues arrières. La notice de LS Models ne fait aucune mention de la bonne utilisation des cales; je pense avoir trouvé en visionnant les très beaux films SNCF sur les TAC (et qui datent en plus de la période (années 60) qui m'intéresse)!

En Mai dernier, j'ai aussi profité d'une journée portes ouvertes chez SAI dans le Loiret afin de compléter mon parc d'automobiles des années 50/60. Il me fallait notamment quelques voitures anglaises (avec conduite à droite de préférence) supplémentaires, à l'image de cette belle Ford Anglia bicolore (modèle de 1959) de VV Models (voir galerie ci-dessous).

Afin de pouvoir varier éventuellement les automobiles sur mes wagons STVA, les cales sont fixées avec du double-face (pas facile à faire glisser jusqu'aux roues des automobiles)! En principe, ni les cales ni les automobiles ne devraient bouger!

Le 26/07/2021:

La 141 E 284 emmène un lourd train de marchandises de Villeneuve-Saint-Georges à Laroche-Migennes. Juste derrière la machine, on distingue un wagon américain à bogies.