Mis à jour le:

17/09/2021

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 17/09/2021:

Une nouvelle vidéo

"Via Héricy" (5)

 

Le 06/09/2021:

V.S.O.E. toujours, avec 10 nouvelles photos

Nouveautés HO

 

Le 27/08/2021:

"Via Héricy" (5)

 

Le 17/08/2021:

Images de la Brie

"Via Héricy" (5)

 

Le 10/08/2021:

"Via Héricy" (5)

 

Le 05/08/2021:

"Via Héricy" (5)

Nouveautés HO

 

Le 03/08/2021:

Une nouvelle vidéo!

"Via Héricy" (5)

 

Le 25/07/2021:

"Via Héricy" (5)

 

Le 13/07/2021:

Encore la 141 E 284, sur une toute nouvelle page:

"Via Héricy" (5)

 

Le 12/07/2021:

La belle 141 E 284 à découvrir ici:

"Via Héricy" (4)

 

Le 23/05/2021:

Enfin, une nouvelle vidéo!

"Via Héricy" (4)

 

Le 10/04/2021:

Environ 30 nouvelles photos...ainsi qu'une vidéo!

"Via Héricy" (4)

Images de la Brie

 

Le 03/04/2021:

"Via Héricy" (4)

Les trains à La Grande Paroisse

Images de la Brie

 

Le 19/03/2021:

"Via Héricy" (4)

 

Le 10/03/2021:

2 nouvelles photos

Les trains à La Grande Paroisse

 

Le 08/03/2021:

"Via Héricy" (4)

 

Le 11/02/2021:

Quelques nouvelles photos et une courte vidéo de saison!

Les trains à La Grande Paroisse

 

Le 09/02/2021:

Une nouvelle vidéo sur la ligne 4 de l'Est

Ligne 4 (3)

 

Le 05/02/2021:

Une nouvelle vidéo!

"Via Héricy" (4)

 

Le 30/01/2021:

Voiture OCEm RA B9 de R37 en époque 3a

Nouveautés HO

 

Le 21/01/2021:

Une mise à jour "majeure" (58 photos!) et une nouvelle page

Fan des Wagons-Lits (3)

 

 

 

 

 

 

 

"Via Héricy" (4)

Le 03/10/2020 (complété le 04/10/2020):

Après une longue journée de travaux hier sur les voies (un "RVB" en somme!), le ballast s'étend à présent jusqu'au passage à niveau.Sur la photo ci-dessous, on voit la transition entre l'ancien ballast et celui qui vient d'être répandu (ballast rose Minitec).

Le 05/12/2020:

Vue depuis la Route de Montereau. L'ambiance s'installe peu à peu.

Le 09/12/2020:

Bonjour les amis,

Restons sur la route de Montereau, avec la mise en place de bornes en ciment en bordure de route, telles que l'on pouvait en rencontrer dans les années 60 par exemple (de nos jours elles sont remplacées par des glissières de sécurité).

Pour ce faire j'ai utilisé la référence HO 1121 de Busch (bornes en pierre de taille). A noter que je n'ai pas suivi la notice afin d'installer les barres métalliques. Sur la notice, celles-ci viennent se poser sur les bornes. J'ai choisi un montage un peu plus compliqué, en simulant le fait que les barres traversent les bornes (voir photo du site réel). J'ai trouvé très peu de photos de ces bordures en couleur. Il semblerait néanmoins que les rambardes soient peintes en gris. Après un essai, j'ai préféré opter pour un "brique orangée" mat (réf. 8705 de Decapod) car le gris ne ressortait pas assez. Ce sera facile de corriger éventuellement si je trouve des documents en couleur plus probants. En attendant, la couleur brique reste plausible.

Afin de toujours positionner les barres à la même hauteur sur les bornes et assurer une continuité visuelle, j'ai simplement découpé un petit gabarit dans du papier millimétré. Il suffit ensuite d'un petit perçage et de marquer légèrement l'emplacement où coller la barre.

Le 31/12/2020:

Bonsoir les amis, ce n'est pas encore l'heure du réveillon du 31, et du coup c'est encore un peu Noël avec ce très bel ouvrage de photographies offert par mes cousins. Certes, vous savez que je m'intéresse avant tout (et pour ainsi dire exclusivement) à la grande ligne Paris - Dijon - Lyon - Marseille. Néanmoins, il s'agit avant tout ici d'un livre de photographies, l'auteur O. Winston Link ayant développé dans les années 50 des techniques audacieuses qu'il appliquait notamment au difficile exercice de la photographie de nuit. Le livre présente également de sublimes photos de jour, aux couleurs à la fois vives et pastel, un rendu particulier qui me fait penser à un portfolio que j'avais vu il y a très longtemps dans un "Chasseur d'images". Je ne me souviens plus du nom du photographe, mais il s'agissait de clichés en couleur dans les rues de New York (si ma mémoire est bonne). Le tout était photographié avec des films périmés, d'où le rendu si particulier! Cela m'avait marqué!

Et c'est également encore un peu Noël de ma part, avec quelques nouvelles images de mon réseau dont la décoration a avancé trop lentement en 2020! On y voit un "Paris - Nice" emmené par une puissante CC 6500 flambant neuve en 1970. Et, quelques années plus tôt, un photographe (qui pourrait être votre serviteur!) s'essaie à la photo d'ambiance, plus que ferroviaire (il a peut-être consulté le livre sur O. Winston Link)! Il a repéré un premier plan dans un champ et garé sa Peugeot 403 de 1959 à proximité. Toutefois, il a intérêt à faire vite si il veut saisir un bout du Simplon-Orient-Express montant vers Paris car la scène ne va pas tarder à se trouver en contre-jour!

Le 05/02/2021:

Bonjour les amis, voici une nouvelle vidéo qui présente le Rapide 15, un train de soirée entre Paris, Lyon et Saint-Etienne, filmé deux jours d'affilée (d'abord avec la 2D2 9122 ROCO, puis avec la BB 9001 AMJL). Tout comme le Mistral qu'il venait épauler en toute fin d'après-midi, ce train comportait une voiture Pullman. Cette vidéo me donne l'occasion de faire circuler mes dernières acquisitions, notamment un des fourgons ex-PLM (réf. VB-351 de REE Modèles) ainsi que la B9 OCEM RA (réf. HO 42263 de R37). Par la suite (lorsque le reste du matériel sera disponible - par exemple les A8 OCEM RA), la B9 sera incorporée au Mistral au cours de la période qui précède l'arrivée des voitures DEV inox. Je compte aussi sur un coffret annoncé par Models World lors de Rail Expo 2019 et qui proposera un coffret "Mistral" (réf. MW 1002) comprenant trois OCEM RA, une WSP (voiture Pullman), un WR et un attendu fourgon Dd2 métallisé Sud-Est à trois essieux. A ce propos, je sais que l'offre en matière de fourgons s'est considérablement étoffée au cours de ces derniers mois et qu'il y a largement de quoi faire! Cela dit, ce fourgon Sud-Est à trois essieux revient tout de même très souvent dans les compositions lorsque l'on étudie de près les photos d'époque (en d'autres termes, il manque toujours quelque chose)!... A ce moment (lorsque tout ce matériel sera dispo!), cela devrait me faire ma troisième rame du Mistral, rien que ça! Curieusement, je n'envisage pas pour l'instant un Mistral avec les voitures de 1969 (c'est pourtant le seul que j'ai réellement connu et que je voyais très souvent passer à Montereau au début des années 70). Je n'ai aucun souvenir du Mistral avec le matériel inox de 1956 (pourtant je me trouvais déjà à Montereau en 1968/69 lorsque ces voitures circulaient encore)...

Revenons à notre vidéo. Ayant trouvé relativement peu d'informations sur les Rapides 15/16, j'ai composé ma rame en m'inspirant des photos dont je dispose et en puisant dans mon parc de voitures en époque IIIA. Pour donner un exemple d'horaire, en 1956 ce train quittait la gare de Paris-Lyon à 18h25 pour une arrivée à Lyon à 22h55.

(PS: Un mot rapide sur les automobiles que l'on aperçoit parfois en arrière-plan. Je me suis rendu compte après coup que certaines ne sont pas cohérentes par rapport à l'action que je situe en 1954 (par exemple les Peugeot 403, arrivées en 1959 et 1960). Par contre, la Panhard Dyna convient (nous dirons qu'elle est très récente au moment du film)!

Le 11/02/2021:

J'ai l'intention d'entreprendre un gros chantier "caténaires" dans...disons les prochaines semaines, car ce sera long et fastidieux! j'ai peint un premier poteau simple afin de lui donner l'aspect des supports de caténaires en béton caractéristiques de la ligne. Je suis relativement satisfait du résultat (qui rend mieux en vrai que sur la photo). Cela donne une autre couleur au décor, plus mat et réaliste. En revanche, il me reste une quinzaine de poteaux à traiter et il faut que je trouve une méthode afin d'optimiser les séances de peinture! Il faut aussi que je démonte les accessoires sur les poteaux déjà en place (isolateurs, consoles)...

Et pendant que nous sommes dans les petits détails, les éclisses (joints de rails) que vous apercevez au droit du poteau m'agaçaient depuis un moment car trop brillantes et pas très réalistes... Je vais donc les peindre en couleur "rouille" (les autres éclisses sont directement brunies). Bref, on progresse doucement!...

Le 07/03/2021:

Malgré une météo clémente, pas de balade aujourd'hui. J'ai passé une bonne partie de la journée à reprendre toute la caténaire (démontage des poteaux, nouvel espacement, pose de coupons de caténaires plus longs)... Afin d'obtenir un espacement encore plus précis entre les supports, j'ai confectionné un gabarit en carton rigide de la longueur du coupon de caténaire à accrocher entre deux poteaux (par exemple ici des coupons de 360mm). Après avoir bien "galéré" (notamment pour percer à nouveau et bien fixer les supports de caténaires), j'ai fini par obtenir un résultat satisfaisant. Tout semble bien s'ajuster, et ce sur les deux voies (n'oublions pas qu'il s'agit d'un support double)! De plus (autre détail à surveiller!), la caténaire se trouve bien dans l'axe de la voie.

Pour l'instant celle-ci n'est pas fixée car je vais la redémonter demain matin afin de la peindre avant fixation que j'espère définitive! En parallèle, mes supports simples sont toujours en cours de peinture afin de leur donner un aspect "béton". Enfin, après une recherche elle aussi fastidieuse du côté des artisans (il n'existe plus grand chose sur le marché en matière de caténaire 1500V), j'ai passé une nouvelle commande pour des coupons supplémentaires ainsi que quelques éléments qui vont apporter encore plus de réalisme à ma caténaire.

Le 08/03/2021:

En complément de mon post ci-dessus, voici un aperçu de la commande dont je vous parlais hier soir. J'attends notamment un sectionneur (voir première photo - c'est l'appareillage qui se trouve vers le haut du portique) ainsi que des consoles recourbées, utilisées dans des courbes un peu plus serrées (comme en modélisme! - deuxième photo). Les clichés ont bien sûr été pris à La Grande-Paroisse. Sur ce, j'éteins l'ordi et je retourne à mes travaux! Bonne journée!

Le 19/03/2021:

Depuis quelques jours (et sans oublier le chantier caténaires!), je reprends l'arrière-plan qui se situe au début de la partie décorée de mon réseau. Compression des distances oblige, ce site est un amalgame entre le hameau de Tavers (notamment pour la partie voie ferrée en corniche) et l'ancienne auberge de la gare. Au départ j'avais tenté de créer un petit hameau. Finalement, je reviens à l'esprit de l'endroit réel avec seulement une auberge (dans la réalité, on y trouve aussi quelques habitations, desservies par une petite route qui surplombe la route de Montereau).

Il reste évidemment beaucoup de travail, d'autant que je vais tenter de nouvelles techniques de décor avec des produits que je ne connais pas (voir dernière photo, avec peintures spéciales pour reproduire la terre et les mousses). J'ai aussi profité d'un petit élagage dans le jardin afin de ramasser quelques brindilles dont la couleur grise correspond bien à la teinte des troncs réels. A suivre!

 

Le 28/03/2021 (complété les 03 et 10/04/2021):

Ces derniers jours ont été consacrés à la suite des travaux dans le secteur qui rappelle le hameau de Tavers. De même que pour la partie basse de La Grande Paroisse qui longe la voie ferrée, j'ai décidé d'évoquer le château de Tavers en utilisant une technique similaire, à savoir une photo (haute résolution, tout de même!) collée sur une épaisseur en carton et retouchée (peinture, eventuellement quelques éléments rapportés comme par exemple les volets... L'espace restreint fait qu'une partie du château disparaîtra "en sifflet" derrière les arbres, de même que la route de Montereau. Pour ajouter de la consistance à mon "bas-relief", j'ai utilisé une clôture de propriétés Cités Miniatures. C'est un produit très fin et au rendu excellent. D'ailleurs, d'autres produits de cette marque sont en attente de montage!

Le 10/04/2021:

En complément des photos ci-dessus, voici une petite vidéo qui résume les travaux de ces derniers jours. Il s'agit d'une de mes premières vidéos "commentées", donc indulgence! Le commentateur doit encore gagner en naturel et en confiance! Bon film!

Le 23/05/2021:

Bonsoir les amis,

Avant toute chose, je voulais vous remercier de votre fidélité à "balade-en-train" malgré les absences plus ou moins longues de ma part! Voici donc une nouvelle vidéo, assez courte mais qui - je l'espère - vous fera patienter jusqu'aux prochaines publications!

Après quelques semaines un peu "perturbées" (à présent tout va bien!), l'énergie et les projets reviennent! Les trains sont même repartis sur mon réseau, à l'image de ce Rapide 16 Lyon - Paris (avec quelques voitures en provenance de Saint-Etienne) qui remonte vers la capitale par un après-midi maussade (comme tous les jours en ce moment)! De loin, avec sa voiture Pullman, le train ressemble un peu au Mistral à la même période. Il en reprend d'ailleurs une partie du trajet, mais évidemment dans un horaire différent. Et il offre les trois classes aux voyageurs. Une petite vidéo sans prétention, donc, histoire de me relancer (et je me rends compte en regardant le décor qu'il y a encore beaucoup de travail)!

Le 12/07/2021:

Bonjour les amis,

Après une longue absence suite à une santé (très) défaillante, je ne résiste pas au plaisir de vous présenter ma dernière acquisition: la 141 E 284 de REE Modèles. Après la 241 P 1 que vous connaissez déjà, il s'agit de ma deuxième locomotive à vapeur. Il est vrai qu'en ce moment, je suis de plus en plus attiré par l'impression de puissance que dégageaient ces engins, ainsi que par leurs lignes racées (la locomotive par excellence)! Les 241 P étaient destinées aux trains de grandes lignes; les 141 E assuraient quant à elles les omnibus et marchandises lourds. J'ai d'ailleurs retrouvé dans ma documentation ("Rail Magazine", qui traitait beaucoup de la vapeur) une très belle photo qui nous montre une 141 E en tête d'un long omnibus Paris - Montereau via Héricy (donc on ne peut plus en phase avec le thème de mon réseau, d'autant que sur la photo (de 1949) on voit les supports de caténaires déjà en place). Notre 141 E (tout comme la 241 P) va donc également couvrir cette courte période de transition (quelques mois) jusqu'à la mise sous tension de la ligne entre Paris et Dijon (Laroche - Dijon dans un premier temps, puis Paris - Laroche quelques mois plus tard). Cela dit, la transition ne s'est pas faite d'un claquement de doigts et les locomotives à vapeur ont quand-même un peu roulé sous la caténaire dans les premiers temps. C'est cette période qui m'intéresse.

Pour en revenir à la 141 E et en attendant la sortie des voitures de banlieue (voitures PLM Express 3 essieux - annonce Models World à Rail Expo 2019), je vais essayer de compléter mon parc marchandises de l'époque (je verrais bien une lourde rame de wagons américains à bogies (les "TP"). Et dans l'immédiat, pourquoi pas un train de travaux (ce à quoi ces machines ont d'ailleurs été reléguées)! Trève de bavardages, voici les premiers tours de roues de la 141 E 284 (digitale, sonorisée, et avec "fumée pulsée" (synchro avec les coups d'échappement)!