Mis à jour le:

24/07/2020

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 24/07/2020:

Trains et cinéma

 

Le 22/0/2020:

En marge des trains, une petite flânerie à Samois-sur-Seine

"Via Héricy" (3)

 

Le 20/07/2020:

Une nouvelle page à découvrir, où l'on parle de trains ET de cinéma!

Trains et cinéma

 

Le 15/07/2020:

La nouvelle voiture-lits T2 de Hornby Jouef

Fan des Wagons-Lits (2)

 

Le 21/06/2020 (complété le 24/06/2020):

Une nouvelle page, en complément de ma passion pour les trains!

Images de la Brie

 

Le 13/06/2020:

"Via Héricy" (3)

 

Le 12/06/2020:

Les trains à La Grande Paroisse

 

Le 06/06/2020:

"Via Héricy" (3)

 

Le 29/05/2020 (mis à jour le 01/06/2020):

La nouvelle voiture-restaurant "Breda" de LS Models

Fan des Wagons-Lits (2) )

 

Le 10/05/2020:

Une nouvelle vidéo à découvrir ici:

"Via Héricy" (3)

 

Le 31/03/2020:

Une nouvelle vidéo du TEE Cisalpin!

TEE

Et aussi:

"Via Héricy" (3)

 

Trains et cinéma

Le 20/07/2020:

Voici une rubrique que je souhaitais créer depuis longtemps et dans laquelle nous tenterons effectivement de parler de trains ET de cinéma (c’est-à-dire de considérer les films avant tout pour leurs qualités artistiques et non pas nous borner aux séquences purement ferroviaires)!

Même si je ne suis pas cinéphile au point de visionner plusieurs films au cours d'une même journée, j'en regarde tout de même beaucoup (notamment sur les chaînes "cinéma") , et pas nécessairement parce que j'ai du temps. Lorsque je travaillais encore (il n'y a pas si longtemps), le fait de me lever tôt ne m'empêchait pas de regarder un film, fusse t'il diffusé en deuxième partie de soirée (au-delà de 22h30, horaire purement arbitraire de ma part). Il ne faut jamais renoncer à s'ouvrir l'esprit!

Sur cette page, j'essayerai de vous proposer des captures d'écran et pourquoi pas de vous faire connaître des œuvres moins diffusées de nos jours. Moi-même,  je découvre beaucoup de films des années 50 ou 60 sur Ciné + Classic, et je ne sais jamais à l'avance si je verrais une scène ferroviaire ou non! Je choisis un film en fonction du réalisateur, des acteurs, de l'époque (j'avoue ma préférence pour les années 50 ou 60). Cela dit, rien n'est simple. Par exemple, deux films que je considère comme des chefs d'œuvre comportent des séquences ferroviaires remarquables: "Le Cercle rouge", de Jean-Pierre Melville en 1969 (séquence d'ouverture du film avec le Train Bleu arrivant en gare de Marseille-Blancarde), et "L'horloger de Saint-Paul" de Bertrand Tavernier en 1974 (séquence d'ouverture également avec un TEE (voitures Mistral 69) tracté par une CC 6500, puis une scène dans le couloir feutré d'un wagon-lits). A noter également que le film se termine sur une vue de la gare de Perrache, un des symboles si il en est de cette belle ville de Lyon que j'espère découvrir bientôt!

J'aime ces deux films avant tout pour l'atmosphère très forte et particulière qu'ils dégagent (l'ambiance de la nuit pour Jean-Pierre Melville, ou bien Lyon remarquablement filmée par Bertrand Tavernier, dont j'ai également vu tous les documentaires passionnants sur l'histoire du cinéma français ("Voyage à travers le cinéma français"). Donc, plus rien à voir avec une approche purement ferroviaire!...

Dernier point: je me limiterai essentiellement aux séquences ferroviaires que je trouve "réalistes". Par exemple, dans le cas des deux films précités, l'on voit bien que les réalisateurs ont posé (si je puis dire) leur caméra au bord des voies et ont filmé ce qui se présentait. Du coup, cela prend pour nous autres amateurs une valeur de documentaire (cela vaut également pour les automobiles et je sais que nombre d'entre nous se régalent des scènes tournées en extérieur, notamment au cours des périodes précitées (années 50 et 60). 

Commençons par "Compartiment tueurs", un polar nerveux à la distribution impressionnante (Jacques Perrin, Yves Montand, Pierre Mondy, Michel Piccoli, Simone Signoret...), d'autant qu'il s'agit du premier long-métrage réalisé par Costa-Gavras en 1965. Au moins, le ton est donné!

Le film débute à bord du Phocéen à destination de Paris. Cela ne pouvait que m'intéresser puisque j'essaye de reproduire ce train à la même époque sur mon réseau!

Voici deux captures d'écran pour vous donner une idée (j'ai un peu manqué la première, qui montre en surplomb les arrivées à la gare de Lyon, du côté des voies à lettres. On distingue néanmoins des wagons-lits (avec notamment une voiture-lits de type P) ainsi qu'un fourgon à bagages au premier plan. Les voies sont bien remplies!

 

 

Et encore une arrivée à Paris Gare de Lyon, cette fois dans "Le Caïd", diffusé ces jours-ci sur Ciné + Classic (film réalisé par Bernard BORDERIE en 1960). Je ne connaissais pas du tout ce film avec notamment Fernandel, Barbara Laage et Marcel Bozzuffi. A noter à propos de Marcel Bozzuffi (visage familier du grand écran à l'époque), que l'on retrouvera le comédien une dizaine d'années plus tard (toujours dans un rôle de "mauvais garçon") dans un long-métrage que je considère comme un chef d'œuvre absolu du film policier: "French connection", réalisé par William Friedkin en 1971. Ce film est une succession de scènes d'anthologie, et celle avec Marcel Bozzuffi n'échappe pas à la règle (après avoir manqué sa cible, il prend la fuite dans le métro aérien de New York, poursuivi en voiture par Gene Hackman). 

Mais revenons-en au Caïd, comédie policière qui se regarde avec plaisir. Voici quelques captures d'écran sur lesquelles vous verrez notamment une CC 7100 rutilante au heurtoir de la gare de Lyon. En fait, la version HO de cette locomotive circule fréquemment sur mon réseau (ornée de sa belle plaque "Mistral") puisqu'il s'agit de la CC 7128 reproduite par REE Modèles!

Le 24/07/2020:

Puisque nous parlons de CC 7100, voici une belle capture d'écran de la CC 7146 provenant du film "Le Repos du Guerrier" réalisé par Roger Vadim en 1962 (avec Brigitte Bardot, Robert Hossein...)

Une nouvelle fois, je ne connaissais pas ce film. Néanmoins, quand j'ai vu que l'histoire débute par un voyage que Brigitte Bardot doit effectuer à Dijon, je me suis dit qu'il y avait peut-être matière à voir des images de mon cher réseau Sud-Est! Effectivement, je n'ai pas été déçu puisque l'on y aperçoit même le train 1 "Mistral" et ses DEV inox rutilantes en gare de Dijon-Ville!