Mis à jour le:

14/12/2019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 14/12/2019:

MEURSAULT 2019!  Les premières photos sont en ligne, d'autres à suivre très prochainement! 

Meursault 2019 ).

 

 

Le 23/11/2019:

Rail Expo 2019

(voir dans  Modélisme 2 )

 

 

Le 17/11/2019:

Album  Modélisme 2

 

 

Le 20/10/2019:

Une nouvelle vidéo avec la BB 25528 de R37.

"Via Héricy" (2)

 

Voir aussi l'album  PLM 10  avec une nouvelle vidéo de trains "réels"!

 

 

 

Le 08/09/2019:

Une nouvelle vidéo (trains 1 et 2 Mistral, Direct 103 et 5072)

"Via Héricy" (2)

 

 

Le 15/08/2019: 

Un nouveau venu sur:

"Via Héricy" (2)

 

 

 

 

 

CIWL (Compagnie Internationale des Wagons-Lits)



Fan des Wagons-Lits!

 

Voici une voiture-lits que je viens de retrouver dans mon grenier (à ma grande surprise car je pensais qu'il ne restait rien de ma "première période" ferroviaire.

Il s'agit de la Lx 3472 de marque France Trains. Malgré mes piètres talents de modéliste, je l'avais transformée en Lx 16 (ce qui est conforme à la réalité - les 3 cabines aux extrémités de la voiture sont aménagées avec deux lits, les quatre cabines du milieu restent en single).

La plaque d'itinéraire provient d'une planche qui était proposée par Clarel si ma mémoire est bonne (elle me paraît un peu grande par rapport à celles qui sont livrées avec les voitures LS Models, et il faudra que je l'ajuste un peu).

Comme l'indique la plaque d'itinéraire - et après une interruption d'une trentaine d'années - je reprends donc mon projet de reproduction du Train Bleu en HO. En fait - soyons ambitieux! - j'envisage peut être même deux rames: l'une de l'époque III, l'autre de l'époque IV, ce qui permettra d'utiliser une large gamme de matériel CIWL (Lx, bien sur, mais aussi UH, MU, T2 et les sublimes type P - oui, j'ai bien dit "sublimes" car même si elles n'arboraient pas la livrée habituelle de la CIWL, j'ai toujours eu un faible pour ces élégantes voitures). 

Je repars donc de zéro et il me faudra aussi retrouver la voiture-salon ainsi que le "ragoût".

Il n'est pas interdit de rêver et d'autres rames sont également en projet. Parmi les trains un peu oubliés, l'Azur 2000 me paraît également intéressant et très original de par son panachage de voitures (bar-discothéque, cinéma, voitures-couchettes, deux voitures Pullman ainsi que des voitures-lits (type Y,U et P dans un premier temps, puis MU et T2, ce qui permettrait d'utiliser la livrée TEN). Et dire que j'ai également vu ce train au début des années 80, prêt au départ à la gare de Lyon, avec (si ma mémoire ne me trahit pas) les hotesses qui accueillaient les voyageurs. Je sais, si c'était à refaire, la seule présence des Pullman (pas des hôtesses!) aurait dû m'intriguer d'avantage et j'aurais dû remonter toute la rame appareil-photos en main (tiens, je ne me souviens plus du type de VL que l'on trouvait ce soir là)...

En somme, beaucoup de projets et toute une collection à reconstituer. En attendant, la Lx retrouvée au grenier a besoin de quelques réparations (vous aurez remarqué qu'il manque des aérateurs). De quoi donner du travail à mes ateliers CIWL également en projet (j'ai là aussi quelques idées)!

 

Patrick

(également fan de compos longues, lourdes, réalistes et hétérogènes (cinq ou six types de voitures différents dans une même rame ne me font pas peur)!

 

L'atelier CIWL.

 

03-03-2013: Malgré le retour du soleil (mais pas des températures clémentes), je n'avais curieusement pas envie de sortir cet après-midi.

J'ai commencé par m'avancer sur mon projet de réseau et - pour m'encourager - j'ai sorti une partie de ma future rame du Train Bleu avec cette fois la ferme intention de mener le projet à son terme.

En effet, les voitures récupérées ici et là (voir galerie photos ci-dessous) sont parfois dans un piteux état, mais qu'à cela ne tienne! Du coup, j'aurai moins de scrupules à procéder à des transformations.

Pour rappel, j'ai jeté mon dévolu sur une composition du Train Bleu de 1964 dont on peut voir la photo dans le livre de Jean-Paul Lepage ("Les voitures-lits LX de la CIWL").

La composition est la suivante (la rame de sens pair est vue dans la faucille de Villeneuve-St-Georges):

-BB 9501

- Fourgon CIWL

- WL UH

- WL YU

- 3 X WL inox type P

- 4 X WL LX

- WR

-Voiture-salon

 

Cela fait déjà 12 pièces derrière la "vespa". La suite de la rame n'est pas visible, il va donc falloir improviser tout en restant le plus réaliste possible (le moins risqué étant de finir la rame avec des LX). 

Afin de transposer ce convoi en HO, je possède pour l'instant (en reprenant l'ordre de la compo réelle):

 

- 1 WL YU (LS Models).

- 2 X WL type P (ACME / LS Models) Ces voitures sont superbes, cependant il m'en faut encore deux car celles que je possède ont une toiture de couleur différente (elles sont pourtant toutes deux dans leur version d'origine (époque III).

- 3 X WL LX (France Trains et Jouef Prestige, en attendant les LS Models). Les France Trains sont en assez mauvais état, la Jouef Prestige est nickel. 

- 1 WR (France Trains). Très mauvais état, beaucoup de boulot pour rattraper tout ça!

- 1 voiture-salon France Trains en bon état.

 

Pour ceux qui ont suivi, il manque donc la BB 9400 / 9500 (à venir chez LSM), le fourgon CIWL (Rivarossi?), la voiture-lits UH (Roco, qui n'a jamais daigné proposer la version d'origine de ces magnifiques voitures), puis encore quelques LX avec des numéros différents par rapport aux trois voitures que je possède déjà.

 

Les premières modifications seront les suivantes (elles ont en partie débuté cet après-midi):

 

- Ajout ou remplacement des aérateurs sur la toiture des WL LX.

- Remplacement des boggies par des Minden-Deutz type M2 (Roco?), toujours sur les LX (à partir de 1962 sur les modèles réels). J'ai un peu cherché sur le net, je n'arrive pas à en trouver pour l'instant au détail...

- Remplacement des attelages par des modèles courts (Fleischmann)?

 

Plus tard, je m'attaquerai aux intérieurs ainsi qu'aux plaques d'itinéraire.

 

 

 

 

Le 21/04/2014:

 

En ce long week-end de Pâques, je prends un peu de temps pour faire le point sur mes compositions en cours, notamment les trains les plus importants qui circuleront sur le réseau. Deux d'entre eux sont assez compliqués à mettre en oeuvre: l'Express 53 Paris - Marseille (j'en suis à 6 pièces: DEV, OCEM, voiture postale), et le Train Bleu sur lequel je poursuis mes travaux.

Parmi le matériel à "upgrader" (mais que je vais pouvoir utiliser), je dispose de 3 voitures-lits LX: 3472, 3511 (France Trains) et 3552 (Jouef Prestige).

La voiture-salon (France Trains) est également en préparation.

Le 21/09/2015:

A l'occasion des Journées du Patrimoine 2015 et de la désormais habituelle présentation des trains mythiques de la gare de Lyon (toujours un régal), j'ai enfin pu visiter une voiture-lits de type P. Ces voitures - que j'ai toujours considéré comme parmi les plus intéressantes de la CIWL - m'intriguaient depuis longtemps. Au début des années 80, lorsque l'on voyait encore ce matériel à gare de Lyon, il m'arrivait de prendre quelques minutes pour les admirer de près avant de m'engouffrer dans le métro pour aller travailler. L'heure était encore très matinale et ces voitures-lits de type P étaient notamment arrivées sur le Phocéen (Marseille - Paris). Si mon souvenir est exact, elles se trouvaient en queue de convoi (dans le sens pair)Le quai et le train semblaient désertés depuis longtemps; cependant, je n'ai jamais osé monter à bord! C'est désormais chose faite!

Le 08/11/2015:

Cette semaine, j'ai fait le plein de matériel Rivarossi, avec quatre voitures spécifiques au Sud-Est: la DEV inox A5 smyfi avec bar qui entrera dans ma composition du rapide 52 Vintimille - Paris (Réf. R3656), ainsi que trois voitures-lits LX destinées au Train Bleu (Réf. HR4075).

Il me restera à trouver le deuxième coffret du Train Bleu (HR4076) qui comprend la voiture-restaurant, la voiture-salon ainsi que le fourgon à bagages. Même si la WR n'est pas tout à fait conforme pour ce train (il aurait fallu une voiture à 42 places de la série 4201 à 4218), je pourrais m'offrir de belles compositions des années 50 et 60 en ajoutant par exemple des WL inox de type P, ou des UH lorsque celles-ci sortiront chez ACME.

Le 14/11/2015:

Malgré les températures clémentes de ces derniers jours, nous songeons déjà aux sports d'hiver et aux trains supplémentaires ou d'agences à destination par exemple de Bourg-St-Maurice ou de Briançon.

Pour composer un de ces trains, j'ai ressorti une voiture bar-dancing que j'avais achetée à l'époque (années 80) directement auprès du fabricant RMA (Réf. 431). Je n'avais jamais terminé le montage de cette voiture (depuis le temps!), et cette fois j'ai décidé d'aller au bout!

Il s'agit d'une ancienne voiture Pullman de type Flèche d'Or construite en 1926 et transformée en bar-dancing en Mai 1963.

J'ai apporté quelques petites modifications au modèle, notamment l'ajout de boîtiers NEM de chez YD Models (prévus pour du matériel France Trains, mais qui s'adaptent visiblement aussi aux voitures RMA). Le roulement du modèle est bon et les roues (sûrement très fines pour l'époque) conviennent à mes rails Tillig au code 83. J'ai fait des essais en traction et en refoulement, et je n'ai pas constaté non plus de problèmes avec l'attelage. Les soufflets sont presque joints et passent en courbe de 600mm (qui sera le rayon le plus serré chez moi). Et puis, cette voiture ne circulera que temporairement! Cela dit, il faut tout de même bien comprimer les tampons (pour le coup, j'ai également opté pour des YD Models); cependant, le spectateur n'aura pas les yeux rivés à cet endroit, et encore moins lorsque le train sera en mouvement!

Il me restera des petites retouches de peinture à faire, ainsi qu'une patine du toit.

 

Le 29/03/2016:

Après la voiture bar-dancing du RMA, je me suis attaqué en ce long week-end de Pâques à un autre modèle acheté au près du RMA il ya très longtemps (bien décidé cette fois à aller au bout du projet)! Il s'agit d'une voiture-restaurant construite par Breda dans les années 50 (sur la base de voitures Pullman). Le modèle porte le n° 4271 (série 4265 à 4274). Je pense qu'il date du tout début de l'époque IV (n° CIWL barré mais encore visible).

Voici quelques vues des travaux du week-end. La voiture est certes datée, cependant je la trouve originale avec sa plateforme d'accès bouchée à une extrémité (et aucun autre fabricant ne l'a proposée à ce jour, même si LSM l'avait prévue à une époque).

J'ai trouvé très peu de photos des véhicules réels. Les rares clichés dénichés sur internet montrent souvent ces voitures sur le Sud-Est, ce qui tombe bien! En effet, je vais essayer de l'incorporer à ma rame très disparate du Rome-Express (coffret ACME / REE). Après quelques améliorations, cette voiture devrait produire son effet, par exemple en queue de convoi!

Le 19/06/2016:

Mon petit achat du jour à l'expo de Aix-en-Othe: cette belle voiture-lits France Trains (rèf. 236) à l'état et au roulement impeccables. Elle porte le numéro CIWL 583. En fait, il s'agit à la base d'une voiture-couchettes OCEM FL. Une petite série de ces voitures a été prêtée par la SNCF à la CIWL entre 1945 et 1962 (ou 63) afin de compenser la pénurie de matériel consécutive à la guerre. Je réserve cette voiture à un train auto-couchettes (lorsque les wagons porte-autos TA 52 de Makette sortiront).

Le 11/02/2018:

Retour sur la voiture-restaurant "Breda" que je vous avais présentée il y a bientôt deux ans! Cette fois, je suis vraiment allé au bout du projet!

Pour rappel,  il s'agit d'un modèle que j'ai acheté il y a très longtemps (années 80) directement chez le fabricant (RMA, à Paris, marque disparue depuis). Le modèle réel représente une petite série de voitures-restaurant numérotées 4265 à 4269 et reconstruites en 1955 par Breda sur la base de voitures Pullman endommagées.

Les voitures 4265 à 4269 étaient destinées à l'Italie, et les 4270 à 4274 à la France. En optant pour la 4271, le RMA a donc reproduit une voiture française. Ces véhicules se différencient des autres voitures-restaurant de la compagnie par deux détails: l'absence de portes d'accès à une extrémité de la voiture (côté cuisine) et la présence de grandes trappes (également côté cuisine) afin de charger les provisions (ce détail n'a pas été repris par le RMA). De même, les marquages ("voiture-restaurant") ne sont pas tout à fait au bon endroit. cela dit, nous sommes tout de même en présence d'un très joli modèle, original de surcroît, qui trouvera facilement un emploi sur mon réseau (sur des trains auto-couchettes, par exemple). 

Ces modèles ont été annoncés il y a quelques temps par LS Models et ACME. Cependant, ne voyant rien venir, je me suis décidé à terminer le mien! A noter d'ailleurs que je n'avais égaré aucune pièce depuis tout ce temps, hormis les vitrages que j'ai trouvé chez un artisan (Apocopa).

Voici la voiture-restaurant 4271 sur un train auto-couchettes (on les a vues sur des Boulogne - Narbonne par exemple), puis sur un train d'agence (attelée à la voiture bar-dancing 4019 (ex-Pullman de type Flèche d'Or, également transformée). Enfin, mes deux modèles RMA terminés (avec en fond un exemplaire de l'Indépendant du Rail, aussi édité par le RMA).

Le 18/02/2018:

Un peu de littérature ferroviaire pour commencer le week-end, avec ce livre paru en 1962 et que je viens de recevoir. Il est signé par George Behrend qui était un des grands spécialistes de la Compagnie Internationale des Wagons-lits. J'ai déjà dévoré deux chapitres (in English, of course!) consacrés au Train Bleu (mon préféré entre tous!) et au Night Ferry (Paris - Londres). D'ailleurs - auteur Anglais oblige! - l'ouvrage commence par le Night Ferry qui était le seul train "continental" à traverser le Channel, notamment avec ses voitures-lits de type F construites au gabarit Anglais. Aujourd'hui, les choses sont plus simples avec l'Eurostar, mais j'avoue que je m'intéresse très peu à tous ces trains à grande vitesse (TGV et autres)!...

Les récits de voyage contenus dans ce livre sont d'autant plus passionnants qu'ils sont rédigés à la période que je cherche à évoquer en modélisme (années 50, début 60). Bref, évasion garantie! J'y retourne! 

A noter la voiture-lits de type F produite par LS Models (qui va bientôt rééditer ses coffrets de 3 voitures que j'avais manqué à leur sortie). Je vais pouvoir compléter ma rame du Night Ferry!

Ma seule photo "perso" d'une voiture-lits de type F, trouvée en Normandie en Juillet 2012. 

Le 18/03/2018:

Remise à niveau de la voiture-lits LX 3511 France Trains afin de l'incorporer dans ma rame du Train Bleu.

J'ai notamment remplacé l'attelage à boucle par un boitier NEM de chez YD Models. La prochaine étape consistera à repeindre la toiture dans une teinte plus foncée afin de l'harmoniser avec mes LX Rivarossi. Et il me restera à trouver des aérateurs à disposer sur la toiture.

Le 25/03/2018:

La toute nouvelle voiture-lits UH 4601 (série 4601 à 4620) de ACME, en exclusivité pour REE Modèles (réf. VB-51003).
La voici déjà en service sur le Train Bleu au début des années '60!